Le coronavirus force la contestation à se mettre en pause en Algérie

Le nouveau coronavirus contamine aussi la révolution algérienne. Les citoyens qui veulent faire tomber le régime s’abstiennent désormais de descendre dans la rue sous la bannière de leur mouvement, le "Hirak", lancé il y a une année.