La mémoire préfère le fond à la forme

Des chercheurs de l'Université de Genève (UNIGE) et de CY Cergy Paris Université révèlent que notre mémoire privilégie le fond à la forme lorsqu'il s'agit de rattacher une situation actuelle à une situation passée. L'étude démonte ainsi lʹidée reçue selon laquelle notre mémoire se laisse guider par le principe de facilité et que les traits de surface dominent lʹévocation.