Faut-il rembourser la procréation médicalement assistée?

Une assurance complémentaire pour couvrir le "désir d'enfant": c'est la proposition de la caisse maladie Sanitas, qui rembourse la procréation médicalement assistée – y compris la fécondation in vitro – sous conditions.