Des supergènes déterminent la vie sociale des fourmis

Des gènes liés contrôlent les variations dans l'organisation sociale des sociétés de fourmis. Ce sont des chercheurs de l'Université de Lausanne (Unil) qui nous l'apprennent. Cette découverte permet d'expliquer des comportements différents au sein d'une même espèce.

L'emission CQFD

L'institution UNIL