Davantage d'universitaires et moins de néophytes dans le nouveau Parlement

Le Parlement s'est rajeuni et s'est féminisé, mais il a peu changé du point de vue socio-professionnel. Le nombre d'universitaires est toutefois en hausse et le Conseil national laisse toujours moins de place aux néophytes, selon une étude de l'Université de Lausanne à paraître.