Le Nobel de physiologie pour des travaux sur l'oxygénation des cellules

Le prix Nobel de physiologie et médecine a été attribué aux Américains William Kaelin et Gregg Semenza et au Britannique Peter Ratcliffe. Ils sont distingués pour leur travaux révélant les mécanismes moléculaires à l'œuvre dans l'adaptation des cellules à l'apport variable d'oxygène.